Ampli Hypex NC400

Introduction:


L'amplificateur ZENQUITO de 72W est court en puissance pour alimenter les médiums de mes enceintes principales. Le PHL 3431 bien qu'il dispose d'un rendement de 98dB requiert de plus de puissance afin de jouer au même niveau que le haut parleur de basse.


Ne souhaitant pas repasser sur un ampli classe AB et étant pleinement satisfait de la classe D pour les basses avec le ICEPOWER 1000ASP je décide alors de rester dans dans la même classe et par curiosité d'essayer autre chose je sélectionne le NC400 de HYPEX.

Etude et Cahier des charges :


     Amplificateur de forte puissance, class D de qualité très audiophile et adapté pour les basses et médium

     Stéréo avec entrée asymétrique

     Protection des HP de composante continue

     Régulation température et sécurité

     Mode veille et mise en ou hors service depuis le contrôle de volume

     Interface avec Microcontrôleur

     Boitier compact

     Design Hifi


Globalement on ne se casse pas trop la tête car on récupère le boitier du ZENQUITO avec tous mes modules à l’exception du transformateur et des deux modules amplificateur. On intègre les carte HYPEX dans le boitier et on reconnecte les interfaces.

Amplification:


Les modules d’amplification choisis sont les HYPEX NC400. Les principaux critères de sélection sont les suivants :


     Puissance : 200Wrms sur 8ohms

     Facteur d’amortissement : >3000

     Taux de distorsion faible (THD+N) : 0.0007%

     Rapport signal sur bruit élevé (SNR) : 103dB


Lors de l’acquisition de ces modules on ne trouvait aucun test ou avis sur le net. L’évaluation du produit n’était alors basée que sur les données du constructeur. Un pari très audacieux surtout en connaissant le prix qui loin d’être abordable. Aujourd'hui c'est plus facile car nombreux sont les retours sur cet ampli.

L’alimentation :


Les modules NC400 ne disposent pas de leur propre alimentation à l’image des modules ICE POWER. Il faut donc acquérir une alimentation spécifique chez HYPEX. On peut envisager de concevoir une alimentation mais compte tenu de la complexité ce n’est pas si simple. 


L’alimentation doit impérativement être compatible avec les tensions du NC400 soit 2x63Vdc. Nous avons alors plusieurs options :


Un module SMPS600 dédié à chaque ampli NC400.


Un module SMPS1200/400 pour deux amplis NC400. Dans ce cas il faut splitter les alimentations sur deux modules d’amplification. Il existe un splitter tout fait chez HYPEX. C’est l’option choisie.

Le splitter d’alimentation :


Il s’agit d’un module très pratique qui permet de séparer les sorties de l’alimentation SMPS1200 afin d’alimenter proprement deux modules amplis NC400. On peut s'en passer mais faudra alors sortir le fer à souder ou la pince à sertir.

Les raccordements :


Il existe une petite notice de montage que je vous invite à lire attentivement. Rien ne doit être laissé au hasard comme par exemple la configuration des straps car sans cela l’ampli ne démarrera pas.

Sélection alimentation:

Connecteur ouvert 230Vac et Connecteur fermé 115Vac

Sur la photo pas de connecteur cela signifie sélection 230VAC

Connecteur alimentation:

L’alimentation n’a pas de mise à la terre

Utilisez les cordons fournis avec l’alimentation pour le raccordement de celle-ci. C’est simple car tous les connecteurs disposent de détrompeurs et les interversions entre les différentes liaisons est impossible du fait de connecteurs de type différent.

Configuration alimentation:

Pour l’alimentation des NC400 il faut positionner les straps comme sur la photo. J6 (1-2) et J7 (1-2)

L’explication de HYPEX est que le NC400 a besoin d’une alimentation auxiliaire régulée et non régulée sur Hxr. Ces straps servent à cette sélection.

Les connecteurs d’alimentation ainsi que celui du signal d’entrée disposent de détrompeurs donc pas de soucis.

Concernant le raccordement de la sortie, il s’agit d’un bornier à vis repéré LS+ et LS-. Pour le respect de la phase il faut suivre les indications liées au raccordement du signal d’entrée sur le connecteur CINCH ou XLR.

Le raccordement du SPLITTER est simple et il n’y a pas vraiment de sens entre les connecteurs J1 et J2. Chacun disposant de détrompeur il y a ainsi aucun risque de branchement incorrect.

Il faut raccorder la mise en stand-by des amplis si l’on souhaite qu’ils démarrent à chaque mise en service. Pour cela soudez les les deux fils noirs des cordons entrée ligne des modules NC400 sur les deux bornes AMP Enable. Pour info il n'y a pas de sens.

Connecteur signal entrée amplificateur :


Le raccordement du signal d’entrée peut s’effectuer de manière différente en fonction du type de connecteur. Nativement le NC400 dispose d’une entrée symétrique approprié au raccordement sur connecteur XLR. SI l’on souhaite basculer en asymétrique c’est possible mais cela peut ramener du bruit lié au bouclage de masse. SI le bruit est important on peut l’atténuer ou même l’éliminer en rajoutant un condensateur + résistance entre le point froid et la terre du châssis.

Réalisation :


La réalisation est assez simple. Il s’agit d’acquérir les différents modules ampli, alimentation et autres splitter. Tous les cordons sont livrés avec la commande. A l’exception des deux soudures à réaliser sur les AMP ENABLE tous les raccordements sont à effectuer par encliquetage des connecteurs ou par vissage sur les borniers sortie amplificateur.


Pour la partie commande et signalisation tout le câblage du ZENQUITO est conservé et pour les détails veuillez vous référer à la page dédiée.


Les modules NC400 sont fixé sur les radiateurs à l'aide d'une équerre en aluminium de 3mm d'épaisseur. Les fils de sortie (Rouge et noir) sont torsadés (préconisation ICE POWER et HYPEX). 


L’ampli ou même l’alimentation disposent de toutes les sécurités et théoriquement aucun risque n’est à craindre pour les HP. Mais la réalité est tout autre. Suite à une panne sur un module NC400, je me suis retrouvé avec 10Vcc en sortie et l'ampli continuait à fonctionner sans aucune mise en sécurité. HYPEX à accepté la réparation sous garantie bien entendu. Mais tout cela pour dire que la détection Composante Continue de marche pas. Donc une détection externe est préconisé si vous tenez à vos HP.



En conclusion la réalisation est un jeu d'enfant. Pour un essai en provisoire on peut monter en provisoire l'ensemble en moins d'une heure.

Les mesures:


Avec l’acquisition très récente d’un oscilloscope faible bruit et d’un analyseur audio Averlab les mesures ne devraient plus tarder.  Patientez….

Essais et compte rendu :


La mise en service ou l’extinction de l’ampli n’induit pas trop de bruit néanmoins si une source est mise en service alors que l’ampli l’est déjà peut induire un « ploc » dans les enceintes. Un séquenceur d’allumage est alors requis.   


Les modules NC400 ne chauffent pas. Des essais ont été effectués à pleine puissance et les radiateurs n’excèdent pas les 55°c. Ceci est très acceptable et un radiateur additionnel est une option absolument pas nécessaire. Dans la documentation ont parle tout de même de 95°c à pleine puissance et en continue, peut-être dans le cas d’une charge de 4ohms avec 400Wrms mais définitivement pas avec 200Wms sous 8ohms

Une fois en service l’ampli est très silencieux. Pas autant que les ICE POWER car on entend de très faibles grésillements mais c’est relatif car il faut vraiment coller son oreille au HP.


Les qualités audios sont excellentes. Le son est globalement très clair, très neutre et détaillé dans les aigues. Le son est également très dynamique, les basses comme les bas médiums sont très percutants.

Les écoutes sont très plaisantes, les voix très naturelles, les aigues détaillés et le tout sans aucune coloration particulière. Un ampli très dynamique d’une qualité hors du commun.


Pour info, les essais ont été effectués avec des enceintes TRIANGLE type bibliothèque pour l’appréciation globale et dans le détail. Avec mes enceintes principales V3 en multi amplification sur le SP46/500PA pour la dynamique dans le grave ainsi que sur le PHL3430 pour le médium et la dynamique.


Un essai est à réaliser sur compression et pavillon afin de valider si ce type d’ampli peut réellement rivaliser avec un ampli linéaire type CLASS A.  Des mesures sont également prévues très prochainement et j’espère en trouver la réponse.

© 2020 www.phd-audio.fr